RADIO

    Hologrammes du passé.
    Des photographies, preuves d’un passé bouleversé par des évènements à ce jour encore flous. La reconstitution des faits est impossible sans narrateur et l’assemblage des éléments ne permet pas de rétablir une chronologie. Certains lieux pourraient être reconnaissables et donner des indices sur l’énigmatique passé de ces personnages.
    Le trouble est semé : les personnages sont-ils fictifs ou bien s’agit-il d’hologrammes déjà désuets ? Les photographies pourraient bien être périmées, la technologie ayant ainsi détérioré les chairs.
Vous êtes peut-être déjà un humain du futur qui n’aurait jamais vécu ce passé. Qui de nous deux connaît la vérité ?  Je suis une photographie qui fait état de ce qui a été et tu as la mémoire d’un être qui a vécu.
    Entre fiction et réalité, rêves et souvenirs, le personnage se détache du décor dans lequel il était réellement pour s’enfuir dans un monde imaginaire où le déplacement est rapide et illimité. Les lieux vides deviennent des destinations possibles ou des espaces traversés dans le passé. Le doute s’installe sur l’origine de l’histoire et sur la construction du récit par l’auteur.


Mark
FIGURA-AE

«  La poupée telle une figurine, aussi bien comme un jouet d’enfant qu’une oeuvre d’art. »






Styliste : Jennifer Bergeron
Modèle : Maude Ringuette Cloutier
Créatrice bijoux : Lly atelier


©2017_JulietteBusch



Modèle _Kevin Botchar
©2017_JulietteBusch

L'image de la violence — imaginaire — et du souvenir qu'elle incruste avec le temps. Détails détachés de leur tout, sans signification, ils viennent discrètement hanter les moments d'absence. Marques indélébiles d'internet et de la télévision, de la sur-information des médias, de l'excédent visuel et la prolifération d'images chaque jour.






Modèle _Youri / Eddy

©2017_JulietteBusch


Modèle_Bruno

©JulietteBusch2016